Page 1 sur 1

Reconversion travail social vers professeur documentaliste

Posté : jeu. 1 févr. 2018 18:22
par Bebsy44
Bonjour a tous et à toutes,
Depuis quelque temps j envisage une reconversion professionnelle vers le métier de professeur documentaliste pour renouer avec mes premières amours que sont la littérature et la curiosité intellectuelle.
Je suis assistante sociale depuis 5 ans et j ai une licence en sciences du langage(dont un deug de lettres modernes) donc je me dis que le pas à franchir n est pas si loin, une année intense de master meef et concours..
J ai besoin de lever des interrogations avant de me lancer véritablement et seul des professionnels peuvent me le dire, avec le recul et sans langue de bois..
Je me lance, excusez par avance mes idées préconçues:
Est ce que vous vous sentez seuls dans votre profession?
Avez vous l impression de ne pas pouvoir travailler en equipe?cela vous pèse t il?
souffrez vous d un manque de reconnaissance de la part de vos collègues, eleves,Societe,famille?
Êtes vous libres dans vos initiatives ou contraints? Si oui par qui? Comment?

Merci pour vos retours,
Bebsy

Re: Reconversion travail social vers professeur documentaliste

Posté : dim. 4 févr. 2018 15:25
par ludovic
Bonjour bebsy44,

Répondre à tes questions est très difficile tant le contexte local peut amener à des ressentis différents. Toutefois je pourrais dire :

- De manière commune, le métier de professeur-documentaliste souffre d'un manque flagrant et malheureusement durable de reconnaissance officielle : pas d'agrégation, pas d'heure de cours "fixe", pas d'ISOE (on touche une autre indemnité beaucoup moins importante), heures sup inégales par rapport aux collègues enseignants, image généralement "dégradée du prof-doc par rapport aux autres profs, en général le grand public ne nous reconnaît pas du tout comme prof mais comme documentaliste (parfois même bibliothécaire :o ), etc.

- De manière particulière, tout dépend de l'établissement dans lequel tu es. Il est vrai qu'une part importante de notre travail est de nous imposer pour assurer des enseignements avec les collègues ; certaines Directions peuvent bloquer alors que d'autres nous laissent un vaste champ libre ; etc.

En clair, je pense que le métier de prof-doc nécessite une véritable passion. C'est aussi en s'affirmant et en proposant toujours plus de projets qu'on s'intègre dans une équipe, qu'on est accepté et reconnu.

Toutefois, il faut demeurer vigilant à ne pas devenir le larbin de service (on est le bouche-trou idéal : on ne coûte rien lorsqu'on est 30h dans l'établissement ; le CDI peut vite devenir une véritable salle de permanence ; etc.).

Bref, il convient de bien affirmer son identité professionnelle et les limites de notre métier à tous : collègues, direction, vie scolaire, parents, élèves ...

Re: Reconversion travail social vers professeur documentaliste

Posté : lun. 12 févr. 2018 17:48
par Lucas06
Merci pour votre témoignage ludovic, c'est très intéressant.